inforegio uniunea europeana guverul romaniei ministerul dezvoltarii regionale si administratiei publice primaria mangalia fonduri UE
Centre national d'information et de promotion du tourisme - Jupiter

Muzeul de Arheologie „Callatis” Mangalia

    La citadelle Calais a été établie, conformément aux sources littéraires antiques, à la fin du VIème siècle av. J.-C., par les colons doriens provenus de l’Héraclée Pontique. La citadelle a été élevée à la demande d’un oracle sur la place d’un établissement gétique dénommé Cerbatis ou Acervetis. Les matériaux archéologiques, découverts jusqu’à présent à Mangalia ne datent plus que du IVème siècle av. J.-C. À ce siècle-là, la ville-citadelle a été conquise par les Macédoniens, et au Ière siècle av. J.-C., celle-ci a été soumise à la domination romaine. Calais a été détruit au début du VIIème siècle p. J.-C. par les Avars et les Slaves.

    Le Musée d’Archéologie Callatis Mangalia mit à la disposition des visiteurs une offre culturelle diverse, commençant par les exposés inclus dans l’exposition permanente du musée, continuant par les monuments archéologiques présents dans l’arrondissement du Municipe de Mangalia et complétant tout cela par les nombreuses activités culturelles-scientifiques organisées au siège du musée Callatis.

 

Muzeul-de-arheologie-callatis-05

Muzeul de Arheologie „Callatis” Mangalia

Muzeul-de-arheologie-callatis-04

Muzeul de Arheologie „Callatis” Mangalia

Muzeul-de-arheologie-callatis-03

Muzeul de Arheologie „Callatis” Mangalia

muzeu2

Muzeul de Arheologie „Callatis” Mangalia

    Dans le cadre de l’exposition principale du musée, les visiteurs peuvent remarquer de nombreux fragments architectoniques (colonnes, chapiteaux, architraves, frises présentant des métopes, corniches ornées de bucranes et d’autres), divers vases céramiques (amphores, hydries, canthares, lécythes), des lampes à huile, aqueducs, statuettes de type Tanagra, vases en verre, stèles funéraires, inscriptions, représentations de certaines divinités, ornements, bijoux, monnaies, objets en métal et cetera.

     Lors de leur rendez-vous avec le musée, les visiteurs peuvent aussi observer la renommée tombe avec papyrus, tout en datant dès le IVème siècle av. J.-C., explorée en 1959, restaurée et conservée dans le cadre de l’exposition principale du musée. La tombe avait été abritée par trois dalles en pierre, à son intérieur tout en étant découvert un papyrus écrit en langue grecque. La tombe était entourée par un ring en pierre qu’on peut remarquer aussi de nos jours. Le papyrus est le seul artéfact de ce type qui a été révélé en Roumanie et reste le plus ancien de l’Europe. En Août 2011, celui-ci a été récupéré de Moscovie par dr. Ion Pâslaru et dr. Sorin Marcel Colesniuc.

    On trouve exposés, devant le musée, en plein air, des fragments architectoniques (colonnes, chapiteaux, architraves) de la période antique, et, dans le parc situé derrière le bâtiment du musée, de nombreux fragments architectoniques et aussi un bûcher d’incinération.

    À une distance d’environ 50 m du musée, vers le centre de la ville, on saisit aussi comme exposés, dans le parc archéologique municipal, d’autres colonnes antiques et divers fragments architectoniques, ainsi que des sarcophages de l’époque romaine.

TARIFS :

  • TARIF VISITE ADULTES : 5 lei
  • TARIF VISITE ÉLÈVES, ÉTUDIANTS, SENIORS : 2,5 lei
  • TARIF GUIDE : 5 lei
  • TARIF PHOTO : 10 lei
  • TARIF VIDÉO : 20 lei

PROGRAMME :

  • ÉTÉ : TOUS LES JOURS de 8h30 à 19h30
  • HIVER : LUNDI – VENDREDI de 8h30 à 16h30